Pannes électriques : soyez prémunis d’un immobilisme total

L'omniprésence de l'électronique dans les voitures nouvelle génération n’est pas sans préoccuper les conducteurs. Parfois, ce que nous considérons comme « pannes électriques », faisant retarder nos activités et tâches quotidiennes, ne s’avèrent être en réalités que des « bugs », solvables grâce à une mise à jour. Car oui, le système de fonctionnement d’un véhicule à quatre roues peut-être comparé à celui d’un ordinateur !

Ces pannes, à dissocier de celle d’ordre mécanique, sont généralement précédées de signes avant-coureurs. En les captant à temps, vous pouvez facilement vous prémunir d’un arrêt total du fonctionnement de votre véhicule. Cela vous évitera une perte de temps, doublée d’un cout élevé d’entretien. Par conséquent, connaissance des principales pannes électriques et de leurs causes de déclenchement s’avère cruciale.

Il va sans dire qu’un diagnostic minutieux est généralement indispensable pour remonter les causes du dysfonctionnement. Mais dans le cas d’une mécanique hybride, de plus en plus disponible sur le marché, les pannes peuvent relever des complexités, même pour des mécaniciens chevronnés. Le progrès technique effréné auquel se livre un constructeur comme Renault y est pour beaucoup.

 

Des signes avant-coureurs à détecter

 

Le tableau de bord des véhicules Renault et Dacia sont tous équipés de voyants à trois couleurs (voir Tableau de bord : qui explique quoi ?). Véritables sentinelles à bord, ces voyants servant à signaler différents types d’anomalies liées au circuit électronique du véhicule. C’est notamment le cas d’un décalage dans le chargement de la batterie, une baisse significative du niveau d’huile moteur, une hausse de la température d’eau, ou encore une défaillance du système d’injection ou du système ABS. Une bonne analyse de la situation suppose en premier lieu une assimilation du sens que le véhicule transmet à son conducteur via le tableau de bord.

Aiguisez votre sens de l’observation

En cours de diagnostic, juste après avoir pris connaissance des informations relatées sur votre tableau de bord, rappelez-vous que les pannes les plus fréquentes, dues à des usures de fils électriques, touchent principalement : les courroies d’alternateurs ou de régulateurs ; les charbons du démarreur ; les câbles connectiques (exemple du ventilateur) ; le disque d’embrayage ; la bobine et les bougies d’allumage ; les disques et plaquettes de frein ; le piston d’étrier (capuchon de protection et rondelles d’étanchéité si impactés) et les amortisseurs.

Si ce problème ne fait pas l’objet d’un réajustement ou d’une réparation manuelle au résultat concluant, il est possible de se rendre chez votre garage Succursales Renault habilité à régler tout type de problèmes empêchant le bon fonctionnement de votre voiture. Les techniciens de la maison Renault seront à votre écoute, avant de vous proposer la (les) solution(s) la (les) plus adéquate(s).

 

Lire aussi

Les Succursales Renault Maroc sont ouvertes pour nos Clients en activité de 8h00 - 12h30 à 14h30 - 18H30

Notre atelier mobile est aussi disponible